Les peintres des temples tamouls

visite ile maurice temple

Une trop brève rencontre dans un temple…

Cela fait un mois déjà qu’ils ont commencé à peindre ce temple du village de The Vale dans le Nord de l’île. Il leur reste encore 15 jours de travail pour finir leur oeuvre.

Ces peintres des temples tamouls, on les voit peu, on les connaît à peine. Ils sont toujours perchés sur des échafaudages, cachés par de grandes bâches en plastiques. Au-dessus du temple, sur les côtés du temple, à l’intérieur du temple, ils travaillent patiemment, modestement… et pourtant leur oeuvre est tout sauf discrète !

Des couleurs si vives, si belles ! Un orange éclatant par ici, un rouge flamboyant par là, des bleus couleur du ciel de Roches Noires, des verts champs de canne, et des jaunes serins du Cap. Mais pas seulement les couleurs de notre drapeau, non, leur palette est extraordinairement vaste. Sur les temples de Maurice, des roses gateaux-coco ou un gris basalte habillent les dieux et les déesses et racontent leurs histoires. Ces temples se voient à des kilomètres à la ronde tant leurs couleurs sont éblouissantes et radieuses.

Vanakam !  – bonjour en Tamoul. Avec les quelques mots de mon Hindi balbutiant, et leur anglais timide, nous essayons de faire la conversation.

Mughesh et ses acolytes ont fini de peindre le temple de  « Rambar » – je crois qu’il s’agit de celui du « Rempart » ou peut-être plus précisément celui qui se situe à Belle-vue. Ils vont ensuite s’atteler à décorer le temple qui se trouve à côté de Caudan. Vous le connaissez, c’est celui qui se trouve à côté du pont.

Les trois peintres sympathiques viennent de la ville de Chennai. Ils dorment sur place, dans une petite chambre à côté du temple. Ils passent quelques mois à Maurice chaque année et vont de temple en temple au gré des rénovations. Ainsi, ils visitent notre île et la rendent  encore plus belle.

Pour découvrir les religions de l’Ile Maurice

réservez une balade hors des sentiers battus !